Déshumidificateur électrique vs déshumidificateur chimique : que choisir ?

Pour assurer un confort optimal dans la maison, pour des raisons de santé, mais aussi pour éviter les moisissures, il est important de gérer l’humidité de notre intérieur. En hiver ou en automne, le taux d’humidité peut en effet augmenter considérablement, causant pour certains des problèmes au niveau des voies respiratoires, une sensation de froid, voir même abîmant la maison en décollant le papier peint ou en créant de la moisissure sur les murs.

Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions pour nous débarrasser de ce surplus d’humidité. Ainsi, on trouve des déshumidificateurs d’air, pas très chers et très efficaces. Il existe donc le déshumidificateur électrique et le déshumidificateur chimique. Quel est le meilleur ? On vous aide à faire votre choix !

Selon votre situation et vos besoins

Avant de choisir, il faut prendre conscience qu’un déshumidificateur va répondre à un besoin spécifique. Il n’aura aucune utilité si l’humidité provient d’un problème lié à la structure de votre maison. Des murs poreux, des fuites, une évacuation difficile de l’eau sur votre terrain vont vous causer des problèmes d’humidité qu’aucun appareil ne saurait régler.

Par contre, le déshumidificateur va être un allié de choix pour faire baisser le taux d’humidité dans n’importe quelle pièce de la maison. Certains modèles vont être parfaits pour les pièces peu ou pas du tout chauffées, et d’autres seront plus efficaces pour les pièces qui sont régulièrement chauffées.

Le déshumidificateur chimique

Il sera conseillé et efficace pour des pièces de taille assez réduite, comme la salle de bain par exemple. Son efficacité est assez réduite, mais il agit très rapidement.

Il fonctionne à l’aide d’une cartouche contenant un absorbant chimique qui va capter l’humidité pour la transformer en eau. Cette eau termine dans un bac de récupération qu’il faut vider régulièrement.

Le déshumidificateur électrique

Il fonctionne généralement sur secteur. Il va aspirer l’air ambiant pour ne retenir que l’humidité et rejeter un air plus sec. Son efficacité est plus grande et il est donc conseillé pour le salon ou les grandes chambres.

Comme pour le modèle chimique, il transforme l’humidité en eau. Elle est récupérée dans un petit bac qu’il faut là encore vider lorsque ce sera nécessaire.

Les points de comparaisons

La capacité de déshumidification

Elle est bien meilleure avec un déshumidificateur électrique. Il peut en effet capter entre 8 et 20 litres pas jour, là où un modèle chimique ne dépassera pas 3 litres pour une cartouche que l’on remplacera tous les 1 à 3 mois environ selon le taux d’humidité ambiant.

Tout dépend donc du taux d’humidité présent dans votre maison. S’il est à peine un peu élevé, alors le déshumidificateur chimique sera généralement suffisant, si en revanche il est assez haut, vous aurez forcément besoin d’un déshumidificateur électrique. Tout dépendra aussi de la taille de la pièce.

Des risques pour la santé ?

La déshumidification se fait par condensation avec un appareil électrique. Il n’y a donc absolument aucun risque si ce n’est celui d’assécher trop l’air ambiant. Avec un modèle chimique, les minéraux absorbants peuvent être agressifs s’ils ne sont pas manipulés de la bonne façon. Il faut donc éviter de les toucher et respecter parfaitement les consignes d’utilisation.

Le coût

Un déshumidificateur chimique est réellement très peu coûteux. À l’achat, l’appareil électrique va coûter environ 10 à 15 fois plus cher. En revanche, il faut par la suite remplacer les cartouches au bout de quelques mois. En moyenne, le coût pour les cartouches revient à 50€ par an. Par contre, il fonctionne sans électricité, et même si un déshumidificateur électrique consomme assez peu, il faut tout de même le prendre en compte.

La capacité

L’humidificateur électrique possède généralement un grand bac d’évacuation qui se remplie via un drainage par un tuyau qui fonctionne en continue. Selon le taux d’humidité il faudra le vider plus ou moins régulièrement, mais la contenance est importante.

À l’inverse, pour un appareil chimique, la capacité du bac est bien plus petite. Mais comme il absorbe beaucoup moins d’humidité, on ne le videra pas forcément beaucoup plus souvent. On trouve cependant des modèles très petits, qui ne prennent pas ou peu de place, et qu’il faut évidemment vider plus régulièrement.

Des réglages ?

Avec un déshumidificateur chimique, aucun réglage n’est possible. Il fonctionne seul et va absorber tout ce qu’il peut selon ses capacités. Il ne parviendra jamais à assécher complètement une pièce, et on ne pourra pas gérer à notre guise le taux d’humidité.

La plupart des déshumidificateurs électriques ont un système de régulation hygrostat intégré. Il est alors possible de régler de façon précise le taux d’humidité que l’on souhaite pour notre maison. C’est un moyen plus efficace de lutter contre les problèmes de santé et les dégâts dans une maison.

Les avantages et les inconvénients du déshumidificateur chimique

+ Fonctionne sans la moindre énergie, aucun impact sur la facture d’électricité
+ Très peu cher à l’achat
+ Assèche l’air autant que possible très rapidement

– Les performances sont très limitées
– Il faut changer les cartouches régulières, ce qui a un certain coût
– L’absorbant chimique peut être nocif pour la santé s’il est mal utilisé

Les avantages et les inconvénients du déshumidificateur électrique

+ Ne nécessite pas de changer de cartouche
+ Très grande capacité d’absorption
+ N’est absolument pas nocif
+ Permet un contrôle optimal du taux d’humidité dans une pièce

– Consomme de l’énergie
– Il est généralement toujours un peu bruyant
– Il est plus cher à l’achat

Le verdict : Qui est le vainqueur ?

Sans grande surprise, le déshumidificateur électrique se montre bien plus efficace. Il va permettre de réguler à la perfection le taux d’humidité de toute la maison très facilement. Avec son système de régulation intégré, n’asséchera pas la pièce si on le règle correctement, et va permettre de lutter très efficacement contre vos problèmes d’humidité. Il n’est absolument pas nocif, et finalement seul son prix de départ et sa consommation d’énergie assez minime peuvent être pointés du doigt.

Le déshumidificateur chimique est une bonne solution pour régler un très léger surplus d’humidité dans une petite pièce. Pour la salle de bain ou une petite chambre de l’habitation, il sera très souvent suffisant. Par contre, il faudra penser à remplacer régulièrement les cartouches et éviter tout contact avec l’absorbant chimique. Quoi qu’il en soit, si vous avez le budget alors un déshumidificateur électrique répondra à tous vos problèmes.