Notre test complet avec avis sur le déshumidificateur électrique pas cher Aidodo 800 ML

L’Aidodo 800 ML n’est pas seulement un déshumidificateur pas cher. À la fois, compact, léger et silencieux, il est aussi très efficace dans les petites pièces, type chambres, bureau ou même buanderie.

Spécialisée dans les équipements pour le confort de la maison (déshumidificateur, nettoyeur de vitres, aspirateur, etc.), la marque Aidodo est connue pour la qualité de ses produits qui ont également l’avantage d’être très abordables.

L’avis de la rédaction

Le déshumidificateur d’air électrique pas cher Aidodo 800 ML en image

Déshumidificateur électrique pas cher

Voir plus de photos

Notre test du déshumidificateur électrique pas cher

Au premier abord, on apprécie tout de suite le format de l’Aidodo 800 ML. Avec moins de 25 cm de haut pour 15 cm de large, c’est un déshumidificateur électrique extrêmement compact. De la même façon, il est aussi très léger puisqu’il pèse moins d’un kilo. Mais ce ne sont pas ses seules qualités. Voici donc notre présentation de ce déshumidificateur électrique pas cher.

Aidodo 800 ML : un déshumidificateur pas cher et efficace

S’il est plutôt fait pour les petites pièces ou moyennement humides, l’Aidodo 800 ML peut absorber jusqu’à 250 ml chaque jour. De plus, comme son nom l’indique, il est équipé d’un réservoir de 800 ml, ce qui lui assure une bonne capacité sans avoir à le vider chaque jour. Idéalement, il est recommandé pour les pièces mesurant de 10 à 15 m². La grande majorité des utilisateurs de ce déshumidificateur électrique pas cher reconnaissent son efficacité et donc, son excellent rapport qualité / prix. D’ailleurs, avec une capacité de 800 ML pour moins de 40 euros, il présente un meilleur rapport qualité / prix que le Pro Breeze 500 ML qui coûte légèrement plus cher (45 euros environ).

Aidodo 800 ML : facile à utiliser et à entretenir

En plus d’être un déshumidificateur électrique pas cher, l’Aidodo 800 ML est en outre très simple à utiliser et à entretenir. En effet, il suffit de brancher le cordon d’alimentation à l’appareil et au secteur puis d’allumer sur le bouton On / Off. Une LED verte vous indiquera alors que votre Aidodo est bien en fonction. Du point de vue de l’entretien, rien à redire non plus. Le réservoir d’eau et l’entrée d’air sont détachables pour faciliter un nettoyage complet. Pour une durabilité optimale du déshumidificateur, il est recommandé de le nettoyer au minimum une fois par mois. Néanmoins, le réservoir est situé sur l’arrière de ce déshumidificateur

Aidodo 800 ML : un déshumidificateur silencieux

Ce déshumidificateur est également très silencieux. De fait, les utilisateurs apprécient tout particulièrement qu’il ne fasse que peu de bruit, similaire à un ventilateur d’ordinateur de bureau. En revanche, il peut parfois manquer de discrétion. En effet, force est de constater que l’éclairage LED de son écran est très efficace ! Mais cette lumière bleue peut rapidement devenir gênante. Notamment la nuit si vous souhaitez utiliser votre déshumidificateur Aidodo 800 ML dans votre chambre à coucher.

Voir l’avis d’autres utilisateurs

Les points forts et faibles

Avantages

Inconvénients
  • Capacité d’absorption limitée à 250 ml / jour.
  • Peu adapté aux grandes surfaces ou aux pièces très humides.
  • Rétro-éclairage bleu de l’écran puissant et donc gênant la nuit.

Les caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Aidodo 800 ML
Couleur Blanc.
Dimensions 15,5 x 23,4 x 10,5 cm.
Poids Moins d'un kg.
Matériaux Plastique ABS.
Alimentation Sur secteur - Cordon d'alimentation : 1,50 m.

En bref

En résumé, même s’il est limité dans sa capacité d’absorption, l’Aidodo 800 ML n’en reste pas moins très efficace dans les petites pièces. Cumulant les qualités, il n’a que peu de défauts, à l’image de l’éclairage de son écran un peu trop puissant. Par ailleurs, l’avantage majeur du Aidodo 800 ML reste sans conteste le fait que c’est un déshumidificateur électrique pas cher, avec un très bon rapport qualité / prix au vu de ses capacités.

Découvrir le meilleur prix